Comtoise

Illustration : DR

Walter est parti* sans nous laisser les clefs. Celles qui lui permettaient d’entrer dans les rouages du site pour faire les mises à jour régulières et, surtout, pour réparer nos bêtises ou pallier notre incompétence technique. Il nous avait demandé, pourtant, de trouver « quelqu’un qui pourrait reprendre le tout ». Nous avons dit que nous allions chercher, nous ne l’avons pas fait. Nous n’avions pas envie de le faire. Pourtant, nous aurions dû l’écouter, car maintenant nous voici bien seuls… Les Crapauds et Rossignols ont des allures de tortue sur le dos.
Il nous reste la solution d’apprendre à nous dépatouiller nous-mêmes avec les mystères du site, mettre les mains dans le cambouis, sous le capot. Mais même pour cela, il faudrait qu’on nous montre comment faire ! Nous sommes plus habiles à faire les malins avec les mots qu’à jongler avec les choses de l’informatique… On peut aussi chercher ce fameux quelqu’un qui accepterait de « reprendre le tout »
Nous ne savons pas bien où nous en sommes…vous l’aurez compris.
Dans quelques jours, si la mécanique du site ne nous trahit pas, nous publierons, comme nous l’avons déjà fait, trois nouvelles sur un thème imposé. Walter aimait bien nos petites histoires. Ce sera notre dernier merci.
Après… nous verrons.

LTG

* Lire « A l’ami que nous n’avons jamais vu… » (rubrique « Editos »).

2 commentaires »

  1. Les gars, vous écrivez de très belles choses avec le cœur ! Des mots/maux que je ressens mais que je n’aurais pas su coucher si bien sur un papier, clavier, pardon. En vous lisant je me sens un tout petit peu moins seule et moins perdue, moi aussi à la porte sans mes clés, ne voulant pas appeler un serrurier. Walter, tu nous joues un sacré bon tour, c’est la vie…

Soumettre un commentaire concernant René Troin »