LanderneauIl semble que le petit monde des amateurs de chanson de qualité s’émeuve des provocations matutinales d’André Manoukian. Un peu pygmalion (Liane Foly, c’est lui), un peu pianiste de jazz (trois albums déjà, et personne n’est au courant), un peu juré de télé-crochet (Nouvelle Star), un peu comédien
(Fais pas ci, fais pas ça), ce laborieux multicarte cause donc chanson sur la radio de service public la plus écoutée du pays (voyez comme je peux sans la nommer vous parler d’elle). Je me suis laissé aller à lire qu’il avait, entre autres mauvais coups, raillé le manque de musicalité de la langue française et enterré la chanson engagée. Si j’osais, j’émettrais une hypothèse quant à la raison de sa présence à l’antenne. Et si Philippe Val, chanteur de troisième division (dans le duo Font et Val, le premier avait du talent et le second de l’arrogance), avait voulu se venger de l’indifférence dont il fait le juste objet (sur le marché de l’occasion, un CD de Philippe Val, ça n’atteint pas les cinq euros) de la part des amateurs de chansons déjà cités ?
Cela dit, je ne saurais blâmer ces derniers de se jeter sur leur ration quotidienne de propos énervants. Moi-même qui vous écris, je me suis longtemps levé d’encore plus bonne heure pour écouter, sur la même longueur d’onde, la leçon d’ultralibéralisme du professeur Sylvestre. Juste pour le plaisir d’engueuler mon transistor. Alors…

René Troin

5 commentaires »

  1. Norbert Gabriel dit :

    Nous avons un point commun (voire plusieurs), nous les plumitifs amateurs de… c’est de ne plus écouter cette tranchette matutinale depuis la deuxième semaine de la rentrée 2013. Ce sont des amateurs lecteurs qui ont sonné le tocsin, autant pour Béranger que pour le billet concernant la musicalité des langues. Pour ma part, je préfère me réveiller sereinement.
    Manoukian est un « animateur », donc il anime en faisant des agitations verbales pour faire du buzz la plupart du temps. Il doit évaluer sa notoriété au nombre d’engueulades qu’il reçoit.. C’est du sévice public, et en plus ça marche…

  2. DALICHOUX dit :

    Crapauds et Rossignols,
    Revenez à de meilleures humeurs,
    pas de politique, pas de transistor,
    un peu de Lou Reed il vous faudra fredonner en cette belle journée.

  3. Juste une petite précision quand même: s’il est vrai que dans Font et Val, c’est Patrick Font qui avait le plus de talent, à la fois dans les sketchs et dans les chansons (drôles ET poétiques), Philippe Val – malgré certaines lourdeurs et maladresses d’écriture – a quand même offert quelques belles choses dans le duo et en solo. Son CD Paris-Vincennes contient pas mal de bonnes chansons et a une bonne place dans ma discothèque.

  4. Aldo Campo dit :

    Faire passer Manoukian à la radio, c’est juste pour l’aider à réduire ses fractures… on n’est pas non plus obligé d’essuyer les plâtres en relayant ses saillies qui, si l’on regarde bien, ne sont que lapalissades et provocations.

Soumettre un commentaire concernant Aldo Campo »




Abonnez-vous à notre newsletter