L’ami des Crapauds et Rossignols Ivan Perey fait le ménage dans les revues consacrées à la chanson qu’il a entassées chez lui au fil des ans. Il s’amuse à relire des interviews d’artistes et joue au petit jeu du « qui a dit ? » pour divertir ses camarades de Facebook, comme lui amateurs de chanson. Il isole une phrase marquante d’une interview et nous demande de deviner son auteur. On trouve ou ne trouve pas la réponse à la question posée, mais on s’amuse à chercher et à voir défiler des noms plus ou moins fantaisistes dans les commentaires. On en apprend de belles aussi, sur l’image que les artistes se font d’eux-mêmes et sur ce qu’ils pensent de la chanson en général ou des leurs en particulier.
On apprend ainsi qu’une telle dit avoir une mentalité d’esclave, cruelle à ses heures… Qu’un débutant prétendait tout de go que ses chansons étaient meilleures que celles de Ferré… Un autre est mort pour France Inter mais dérange quand même et crée le malaise ! Un rouleau compresseur écrase la chanson française dans un goulet d’étranglement… Si la chanson est un truc de fainéant au départ, parfois elle a un destin, elle permet aux gens de s’en aller au-dedans d’eux-mêmes ! Mazette ! L’erreur est permise au cinéma ou dans la littérature, mais en chanson, non ! C’est dur ! Un autre veut bien être une machine à fric mais que le travail soit bien fait ! En effet, si on monte sur scène c’est pour dire aux gens qu’on est le meilleur, alors…
Bref, des tas de petites phrases sorties de leur contexte, comme on dit, et que je tronque à mon tour et mélange pour rigoler et pour dire que ces pauvres chanteurs frappés par la notoriété ont tendance à légèrement s’égarer dans les interviews… Cela dit, ça permet aux vieux amateurs de chanson de se divertir avec des jeux amusants. Grâce soit rendue à Ivan Perey ! Bravo à lui !

Pierre Delorme

PS : Il est à noter qu’à ce jeu les Crapauds et Rossignols, leur modestie dut-elle en souffrir, se sont montrés, de loin, les meilleurs.

Floréal Melgar

Soumettre un commentaire »




Abonnez-vous à notre newsletter