Longtemps, la chanson a été ignorée, voire méprisée parfois, par les universitaires. Depuis quelque temps, cependant, certains d’entre eux semblent s’y intéresser de près. Des rencontres et autres colloques ont été organisés, à Lyon et à Paris notamment*, où l’on a discuté le plus sérieusement du monde de la chanson. C’est évidemment avec plaisir que les Crapauds et les Rossignols observent ce phénomène nouveau, tout en souhaitant dans le même temps que certains de ces doctes savants abandonnent leur langage parfois trop abscons, voire certaines spéculations qui peuvent prêter à sourire, d’autant qu’ils s’accordent en général à dire avec nous que la chanson est un art populaire. Dans les bistrots de Villeurbanne et du XXe arrondissement de Paris, on ne cause pas comme à la Sorbonne…
Le texte ci-dessous se moque un peu, précisément, du propos universitaire.
Que nos diplômés n’en prennent pas ombrage.   
(Floréal et Pierre)

Tresse sémantiqueAujourd’hui, je lis une esquisse d’analyse sémiologique de la chanson de Léo Ferré Avec le temps.
En entendant le refrain « Avec le temps, avec le temps, va, tout s’en va », on entendrait surtout deux syllabes, « tan » et « va », et donc comme un message subliminal « va-t-en »… Pourquoi pas ?
Ensuite comme le « l » et le « v » sont dans toute la chanson plus fréquents que dans n’importe quel texte français courant (selon une moyenne établie par des phonéticiens) « l » associé au « v »  peut donner la structure consonantique de « love » (en anglais )…
Bon, les points de suspension ne sont pas de moi, ils sont de l’auteur (Louis-Jean Calvet), qui veut sans doute exprimer par là que la porte est ouverte à des interprétations plus vertigineuses encore, aux confins de la linguistique et de la psychanalyse. Je m’y engouffre donc :
« Avec le temps, avec le temps, va toussant, va », par exemple, puisqu’on sait que Ferré était un gros fumeur de celtiques . Ou encore, « Avec Lot, en va-tout s’en va ! » On sait que Ferré et Madeleine se sont séparés dans le Lot et que Madeleine, racontait-il, a flingué Pépé, le chimpanzé ; jouait-elle son va-tout ? Et aussi : « Avec l’OTAN, avec l’OTAN va tout sang, va ! » Ferré était pacifiste…
Bien sûr c’est pour rigoler, j’exagère, mais à ce petit jeu on peut trouver par l’analyse bien des signes différents et se dire que l’inconscient entend d’autres choses que ce que le conscient croit entendre. On peut…Tout le problème est de ne pas jeter trop loin le bouchon et de ne pas rencontrer le ridicule, qui ne tue pas, bien sûr, mais qui peut quand même vous friper le fessier, puisque aussi bien en le nommant on entend « ride » et « cul », etc.

Pierre Delorme

 

 *La deuxième Biennale internationale d’études sur la chanson, organisée cette année par l’Université d’Aix-Marseille et l’Université Lumière-Lyon 2, se déroulera du 1 au 3 avril à Aix-en-Provence et du 4 au 5 avril à Lyon. Le thème en sera « Du malentendu dans la chanson ». 

 

5 commentaires »

  1. Norbert Gabriel dit :

    Salut,

    Il y a bien 40 ans j’ai eu le privilège d’assister à un cours à la Sorbonne où une docte dame analysait Ronsard et sa célèbre « Ode à Cassandre »… Je me souviens d’une explication un peu amphigourique, qui tendait à montrer que les vers étaient construits avec une sorte de progression ascendante tendant à suggérer une élévation de l’esprit vers des espaces éthérés – je résume- alors qu’un rustre dans mon genre avait cru comprendre que la finalité était « Mignonne allons voir la chambre au fond du jardin où le lit est accueillant. » Du coup, je révise constamment mes perceptions primaires de la française chanson… Et je doute …

  2. Marie Comte dit :

    Bravo … quel talent pour cette démonstration…

  3. Trop commerciaux, le «l» et le «v».LVMH ne s’y est pas trompé. La chanson serait-elle en des tresses ? À cause du «l» et du «v» ? J’écoute, j’écoute, j’écoute et bingo ! À l’ouie j’encale V… LM enterre mon cher Watson.

  4. Un partageux dit :

    En lisant cette chronique j’ai songé à une chanson d’Yvon Étienne qui, je l’avoue, m’a beaucoup fait rigoler naguère.

    https://www.youtube.com/watch?v=em4_23ouGvc

Soumettre un commentaire concernant Daniel Pantchenko »