51ofymx+3uL._SX299_BO1,204,203,200_

Deux hommes, de chaque côté d’un bureau de bois en forme d’arc de cercle. L’un d’eux se leva. Teint bronzé. Veste de daim à franges. Il se dirigea vers la porte. Odile, qui l’avait reconnu, le salua avec timidité. Il lui répondit d’un sourire.
– Au revoir, Frank, dit celui qui était resté derrière le bureau.
– Au revoir…
Quand il eut quitté la pièce, l’autre fit signe à Odile de s’approcher.
– Bonjour…
– Bonjour, dit Odile, un peu émue.
– Oui… c’était Frank Alamo, dit-il comme s’il répondait par avance à une question. J’aime beaucoup ce qu’il fait… Surtout Allô Mademoiselle

Patrick Modiano, Une jeunesse, Gallimard, 1981

Soumettre un commentaire »