12279144_10153726623812445_4397743500017830849_nIl n’est pas rare de lire, sous la plume des acharnés de la chanson à texte, qu’ils seraient des résistants luttant contre l’occupation du territoire chanson par le showbiz et la variété.
Dans leur noble combat, ils trouveront à n’en pas douter un encouragement certain en apprenant qu’un des lieux où la chanson en marge a trouvé refuge s’appelle « Le Maquis », dans le populaire XVIIIe arrondissement de Paris.
Les hasards de la programmation nous ont à nous-mêmes appris l’existence de ce lieu au moment où va s’y produire une jeune et sympathique chanteuse, candidate au dernier concours « Vive la reprise ! », Lise Cabaret.
« Cabaret dans le Maquis » ! Si c’est pas un beau symbole, ça !

Floréal Melgar

2 commentaires »

  1. Norbert Gabriel dit :

    Salut
    Ça c’est quand même fort ! C’est un Ivryen qui m’apprend qu’il y a un maquis à quelques encablures de chez moi… Je commence à douter de ma « résistance chanson »… En marge citoyens, margeons margeons, qu’un chant nouveau charme nos pavillons (sur un timbre bien connu depuis Rouget..).

Soumettre un commentaire »




Abonnez-vous à notre newsletter