Montaigne et La BoétieDe la même manière que les supermarchés bouleversent régulièrement l’agencement de leurs rayons pour stimuler la curiosité du consommateur, toujours menacé par la routine, les sites de la Toile à ambition journalistique professionnelle aiment à changer leur look régulièrement, histoire d’intéresser le visiteur.
Crapauds et Rossignols, qui n’ont pas d’ambition particulière, ne changent pas les meubles de place toutes les cinq minutes, loin s’en faut ! Mais ils ont tout de même décidé d’agrandir un peu leur terrain de jeu, cet été, en ajoutant une nouvelle rubrique, « Contes et Rencontres* » , destinée à accueillir des amis de passage. Attention : la mare est petite et les arbres fragiles : nos charmantes bestioles n’entendent pas se laisser déborder par les « pousse-toi-de-ce-nid-que-j’m’y-mette »… Alors, à l’instar de Montaigne et La Boétie, foin des copains d’abord, ils auront des amis choisis.
Après tout, il est bien légitime de vouloir se reposer le gosier de temps en temps, ils céderont donc la parole à des nouveaux venus : critiques chanson à « mauvais esprit » mais au goût acéré, conteurs de fariboles à piques, jeunes chanteuses et chanteurs dont on aimerait quand même bien savoir ce qu’ils ont dans la tête quand ils écrivent des chansons, bref, tout ce qui aime causer chanson sans se prendre pour un « résistant », et qui ignore l’usage de la brosse à faire reluire les laissés-pour- compte du succès populaire.
Vous voilà prévenus, Crapauds et Rossignols, ça sera désormais mieux, mais en pire !

LTG

Et vous savez quoi ? Le pire n’est pas à venir. Il est déjà là…


* « Contes et Rencontres », la nouvelle rubrique se trouve en bas de la page d’accueil. 

 

3 commentaires »

  1. Comte dit :

    On dirait du Michel Sardou, bof, vous exagérez… C’est cruel pour Montaigne.

  2. Salut

    Voilà un programme – critiques chanson à « mauvais esprit » – qui devrait plaire à notre ami Sarclo-Ret qui est un peu silencieux depuis un an… Sa brosse à médire a dû disparaître dans le chantier, mais une souscription peut remédier à ce malheureux incident. Et puis y a pas de raison que seul Sardou ait droit aux banderilles, sus au Jofroi, haro sur le Barjac, la corrida est ouverte. Olé ! Et Montcuq à la lanterne.. et ça ira ça ira…

Soumettre un commentaire concernant Danièle Sala »




Abonnez-vous à notre newsletter