bon

Celle-là était prévue pour traverser l’été. Il s’en sera fallu de peu. Marie-Françoise avait choisi d’illustrer ce court passage de La Maison où j’ai grandi : « Je vois des roses dans un jardin. / Là où vivaient des arbres, maintenant / La ville est là. » Enregistrée en 1966, par Françoise Hardy, ce titre est une adaptation d’Il ragazzo della via Gluck d’Adriano Celentano qui signe la musique. Eddy Marnay a adapté les paroles originales de Luciano Beretta et Miki Del Prete.

7 commentaires »

  1. Michel B dit :

    Le Petit Jardin de Jacques Dutronc ?

  2. Isabelle Thomas dit :

    La Maison près de la fontaine, de Nino Ferrer ?

  3. Isabelle Thomas dit :

    La maison où j’ai grandi, Françoise Hardy ?

  4. Isabelle Thomas dit :

    Merci l’indice !

Soumettre un commentaire »




Abonnez-vous à notre newsletter