Le temps d'un séminaire, les trois gars sur un banc (sans compter le béret !) ont pris de la hauteur. Photo : S. Rivaux

Le temps d’un séminaire, les trois gars sur un banc (sans compter le béret !) ont pris de la hauteur.
Photo : D. R.

Réunis en séminaire particulier dans une région viticole particulière aussi, crapauds et rossignols ont entendu, surgissant du silence, la voix de leurs lecteurs unanimes pour dire  : « Pitié ! Grâce ! Un article par jour, c’est trop ! Nous ne pouvons plus suivre ! »
Alors, nous avons donc décidé de vous en donner moins, de ne plus solliciter votre attention que trois ou quatre fois par semaine. Ce qui nous évitera de reprendre, fût-ce par inadvertance, le même refrain et d’abuser des imparfaits du subjonctif.
Ensuite, comme vous êtes nombreux à avoir l’esprit joueur, aux devinettes et rébus vont s’ajouter charades, chansons à trous et autres douces tortures à méninges.
Enfin, soucieux de varier les points de vue, nous allons demander à des artistes, à des auteurs, à des amateurs éclairés — ou même obscurs – des contributions occasionnelles.
Passant à l’acte illico, nous commençons par cet éditorial bien plus court que ceux qui l’ont précédé.

LTG

 

10 commentaires »

  1. C’est pas que ce n’est pas intéressant… mais il faut du temps pour plonger, abonnés que nous sommes aux multiples informations livrées en temps réel. Donc sans doute moins, de toute façon, on a la collection, non ? Sinon, qui crapaud, qui rossignol ? Sur ce mur un peu des deux ? Mais quel chant, et quelle mémoire !

  2. leroux dit :

    C’est bien, les gars. Je suis d’accord : non aux cadences infernales, et laissez-nous du temps pour écouter des chansons. Mais continuez, même à plus petites doses, à nous enchanter ! Mince, j’aurais dû trouver un autre terme, celui-ci est peut-être déposé…

  3. dalichoux dit :

    Quelle merveille ! Un peu plus de temps à crapauds et rossignols pour profiter du printemps…
    Des charades, oui oui oui !!!

  4. mf comte dit :

    Voila des intentions qui vont être difficiles à tenir, mais « e la nave va ».
    Quel bonheur !

  5. Chris Land dit :

    Non-non ! Pas d’ac’ !
    Je me faisais une joie d’ouvrir, chaque jour, mon ordi avec curiosité et l’envie goulue d’agiter agréablement mon bocal à méninges.
    Ah ma frustration va être grande… !
    Et pourquoi mettre sur le dos de nous autres, pauvres lecteurs, une lassitude qui visiblement émane essentiellement de la rédac ? Hmmm ?

  6. Chris Land dit :

    Si ça n’était le paysage reposant d’arrière-plan, cette photo me foutrait les chocottes…

  7. Michèle D dit :

    Votre jeu de jambes parfaitement coordonné est impressionnant, vous avez répété ou bien ?

  8. Michel dit :

    Carpe diem !

  9. mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmichel dit :

    Ce qui est important, c’est que tout labeur, toute initiative, soit motivé par le désir et amène au plaisir, sans hâte, sans obligation ni contrainte !
    Dites donc, malgré l’air stéréotypé de la pause photographique, vous n’avez pas l’air de vous ennuyer tous les trois près de ce vignoble dont vous avez dû déguster les bons crus ! Bourgogne ?

Soumettre un commentaire »




Abonnez-vous à notre newsletter