pochettesJuste une mise au point (1)… Un titre du Top 50, quand on ne s’y attend pas, ça peut surprendre, voire énerver. En fait, c’est juste pour vous accrocher. C’est fait ? Alors, voilà… Plusieurs chanteuses et chanteurs, qui nous lisent, ont exprimé le souhait de nous envoyer leur disque. Nous les en remercions. Mais, comme nous l’écrivions dans notre tout premier éditorial, nous sommes trois « flâneurs […] qui prennent les chemins buissonniers et s’attardent à contempler les paysages chansonniers qui leur plaisent ou à évoquer ceux qui leur ont plu un jour ». Nous n’avons donc pas vocation à accorder à la recension d’albums une place plus importante que celle que nous lui avons donnée jusqu’ici – en gros un CD par semaine, et encore ne s’agit-il pas toujours de nouveautés. Qui plus est, à une exception près, tous les albums chroniqués depuis deux mois que « Crapauds et Rossignols » existe ont été achetés avec nos sous. C’est dire si nous ne sommes pas soucieux de grossir nos discothèques aux frais des artistes ou de leurs producteurs, et encore moins de nous lancer dans la vente de services de presse par correspondance. Donc, pour éviter toute rancœur et autres ambiguïtés, nous demandons à ceux qui le souhaiteraient de nous signaler l’existence de leurs enregistrements écoutables sur internet. C’est ce qu’a fait Stéphane Desmaris qui, du coup, voit son nom mentionné dans cet éditorial.
Et puisque nous avons ouvert un chapitre « pratique », profitons-en pour rappeler que pour être abonné(e) à l’un et/ou l’autre de nos bulletins, il faut, après s’être inscrit via la page d’accueil du site, valider l’e-mail de confirmation. A l’heure où ces lignes sont écrites, les crapauds comptent sur leurs pustules dix abonnés « non confirmés »… Et les rossignols ? Ils chantent pour ces étourdis : « Ta demande confirmeras / Et jamais rien ne rateras. » On est loin du Top 50 ? Normal : ce sont des oiseaux haut de gamme.

LTG

 (1) Jackie Quartz, 1983.

Soumettre un commentaire »