Rémo Gary Photo : © Chantal Bou-Hanna

Rémo Gary
Photo : © Chantal Bou-Hanna

Je n’ai jamais vu Chantal Bou-Hanna. Pas même en photo. Mais je fréquente ses images.
Je ne l’ai jamais vue, alors, je l’imagine dans la salle d’attente de la gare de Nantes, sa ville d’attache, devant une mousse au chocolat, guettant la mise à quai de son train pour la capitale.
Car le TGV a été inventé pour cette France-trotteuse (d’accord, ça sonne bizarre ; mais, vous diriez comment, vous, pour une globe-trotteuse qui rebondit entre les quatre coins de l’Hexagone ?) de la chanson. Annick Cisaruk l’attire à Barjac, Rémo Gary (c’est lui, sur la photo) l’espère à Ivry, Stéphane Côté passe à Paris… Chantal vient, s’en va, revient, file même jusqu’à Vauvert pour Michèle Bernard. Et quand la chanson s’arrête, elle saisit les couleurs d’une nuit insolite à Toulouse ou voit en noir et blanc « d’une ville l’autre ».
« Au doigt et à l’œil… » (c’est le nom de son site), Chantal ajoute une oreille aux aguets, et construit jour à jour une anthologie sensible de la chanson à texte.
Un titre, une photo, des paroles à l’élégante typographie blanche sur fond bleu-nuit, un MP3 qui chante… Poussé par une astuce que je ne vous dis pas, une page appelant l’autre, le visiteur révise ses classiques (Richard par Léo Ferré…) et ses modernes (Cœur de loup par Philippe Lafontaine…). Et fait de belles découvertes. C’est là, il y a quelques jours, que j’ai entendu pour la première fois la voix gravillonnée de Patrick Ochs (La Muette à Drancy). Et je l’entends encore.
Il n’y a pas si longtemps, en découvrant les photos de Frédéric Bobin et de Clarika, qu’elle a prises à Aubervilliers, j’en ai déduit que nous étions sous le même chapiteau, Chantal Bou-Hanna et moi, le 22 mai 2013. Je n’étais pas très loin de la scène, pourtant je ne me souviens pas d’une photographe cachée derrière son objectif. Mais ce n’était pas le but de la soirée.

René Troin

 

4 commentaires »

  1. Quelle surprise René en découvrant puis en lisant ces lignes ! Immense merci de cette belle page qui me fait rougir de plaisir. Il ne me reste plus qu’à me teindre en p’tite rousse pour répondre à la description de la chanson de Jacques Higelin !! Au plaisir de se croiser dans ce qu’on appelle la « vraie » vie. Pour cette fois le virtuel est tellement agréable ! Merci.

    • jaja dit :

      Dis, Chantal, tu ne vas pas me faire concurrence ! La (grande) rousse, c’est moi ! Ne seras-tu pas à la « jubilation », dimanche prochain, de Rémo ? Ca serait vraiment dommage de ne pas mémoriser un aussi beau moment. Tes photos sont toujours très belles et faites avec beaucoup de discrétion, c’est très appréciable pendant un concert et tant pis pour Rémo qui ne t’a pas repérée 😉

  2. Une photographe qui sait voir mais qui n’aime pas se faire remarquer, ça je l’ai vu !

  3. Dominique Flahaut dit :

    Tout à fait d’accord avec Gilbert. Elle arrive toujours à saisir le bon cliché au bon moment. Bises, Chantal.

Soumettre un commentaire »