ChansonnettesRodolphe Raffalli « a fait ses premiers pas à la guitare sous l’ombre tutélaire du grand Django Reinhardt ». Dans ses années d’apprentissage, il a aussi croisé la guitare avec Atahualpa Yupanqui. D’où son jeu sur six cordes en équilibre entre swing véloce et langueur sud-américaine. Après deux albums consacrés à Georges Brassens, il manifeste de nouveau son penchant pour la chanson. Si le Sétois est encore présent à travers quatre titres, il cède, pour les autres Chansonnettes, la place à Charles Aznavour (Sur ma vie…), Michel Legrand (Les Moulins de mon cœur…) ou Charles Trenet (Le Vieux Piano de la plage…). Rodolphe Raffalli et ses musiciens (Félix Belleau à l’accordéon, Samuel Lerner au piano, Sébastien Gastine à la contrebasse, David Gastine à la deuxième guitare et… au chant sur deux titres surprises de ce disque instrumental) rappellent qu’une chanson, c’est comme le disait Brassens (encore lui !) d’abord une musique. La preuve : Est-ce ainsi que les hommes vivent ? fait  ici jeu  égal avec Padam… Padam.

René Troin

Rodolphe Raffalli, Chansonnettes, Frémeaux & Associés, 1 CD (+ un livret 8 p.).

 

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

 

1 commentaire »

  1. Frédo dit :

    Bonjour
    Je dirais même plus, une chanson c’est d’abord une mélodie…..
    Au plaisir

Soumettre un commentaire »